L’Europe laisse les marchès tirer les ficelles